Rénover un parquet mosaïque

Restaurer un parquet mosaïque en chêne est une tâche relativement simple et peu onéreuse comparativement au remplacement complet du plancher. Avant tout, je suis un bricoleur amateur et cet article ne vise pas à établir les règles de l’art en matière de rénovation de parquet. Plutôt à fournir un certain nombre d’informations pour celui qui aurait ce type de projet en tête. 

 

Parquet rénové avec une huile dure

Nature de la protection et état général

8 fois sur 10, il s’agira d’un parquet vitrifié, à l’aspect brillant si la protection est encore effective. Ce qui était mon cas. Ensuite, quel est l’état général du parquet ? Pour ma part, la vitrification était très altérée sur des zones localisées (bureau et chaise à roulettes). D’où une usure prononcée des lamelles à cet endroit. Des zones ayant reçues de l’eau (pots de fleurs, étendage) ont également souffert et grisé le bois, le faisant gonfler également. La dalle a également beaucoup travaillé causant des décollements et des enfoncements de certaines lamelles.

 

Quelques photos sur l’état d’origine du parquet. Malheureusement, je n’ai pas de photo en plan large.

Ce qu’il faut pour rénover un parquet mosaïque

En fonction de l’état de votre parquet, il faudra adapter cette liste de fournitures à vos besoins :

  • Produit de ragréage
  • Mortier de réparation fibré (si fissures importantes)
  • Parquet mosaïque en chêne
  • Primaire d’accrochage
  • Colle

Et les outils suivants :

  • Cale à poncer, papier de verre de différents grains.
  • ponceuse orbitale ou bordureuse
  • ponceuse parquet
  • Aspirateur
  • Ciseau à bois, marteau
  • Langue de chat…

Des éléments de protection , lunettes, masque anti-poussière et gants sont également à prévoir.

Travaux préparatoires

Pour ma part, le plus gros du travail a consisté à remplacer de manière individuelle les lamelles en très mauvais état ainsi que certaines zones couvrant jusqu’à l’équivalent d’une plaque entière (48 x 48 cm). La difficulté lorsqu’on remplace ponctuellement certaines lamelles est que les lamelles avoisinantes, de part leur usure naturelle n’ont plus la même épaisseur et il faut soit reprendre la nouvelle lamelle soit compenser en grattant davantage la chape.

Après comblement des fissures au mortier de réparation et ragréage de certaines zones non planes, les lamelles sont encollées avec une colle adaptée aux parquets en bois.

Comment retirer une seule lamelle de parquet mosaïque ?

Enfoncez partiellement votre ciseau à bois au milieu de la lamelle à changer. Puis faites levier pour sortir la lamelle, en prenant soin de ne pas endommager les lames adjacentes.

Le ponçage du parquet mosaïque

Le ponçage est la phase délicate du projet et ce qui rebute la plupart des bricoleurs amateurs. J’ai opté pour une ponceuse parquet Quattro (Bona) équipée de 4 disques de 150,  plus facile à manier qu’une ponceuse à bande et qui évitera de laisser des marques. C’est une machine plus chère à la location qu’une simple ponceuse à bandes mais elle vous garantira un résultat impeccable.

 

3 passes seront réalisées avec des grains 35, 60 et 80 ou 120. Tout dépendra de la nature de la couche protectrice.

La machine est très consommatrice en disques abrasifs. Ceux-ci ont tendance à vite s’encrasser si votre protection est encore très présente. Il peut être envisagé de procéder au décirage du parquet avant ponçage mais je ne l’ai personnellement pas  fait. Au niveau des plinthes, on pourra utiliser une bordureuse ou à défaut une ponceuse orbitale.

 

Pour augmenter la durée de vie de vos disques abrasifs, vous pouvez les nettoyer en passant l’aspirateur

La protection du parquet : huile dure

Mon choix s’est porté sur une huile dure monocouche (de marque Blanchon) pour la finition du parquet : pour l’esthétique et la facilité d’entretien et de réparation. Le parquet sera par contre un peu plus fragile. L’application est très simple et se fait à l’aide d’un pad, une sorte de grosse éponge en mousse ou d’un chiffon. Il est important de respecter le temps de séchage avant utilisation des pièces, surtout pour les charges lourdes. En général, un trafic léger est toléré au bout de quelques heures.

 

 

Comme vous le voyez, l’huile, qui est pourtant une teinte neutre, fonce vraiment le parquet. Les parties remplacées sont plus claires à cause d’une moindre exposition aux UV. Si vous souhaitez uniformiser la teinte de ces parties claires, des solutions naturelles existent (marc de café,  chicorée, …). Faites des essais sur des lamelles avec différentes concentrations d’eau et de produit. Le plus important est d’appliquer cette teinte avant huilage car une fois imprégné, le bois n’absorbera plus la teinture.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares